#LoiTravail : Réaction de Bruno Retailleau sur les mesures pour l’insertion des jeunes

Manuel Valls, empêtré dans sa réforme du travail et au prise avec sa majorité, vient non seulement de reculer sur son projet de réforme mais il accroît encore les dépenses publiques. La conférence de presse du Premier ministre sur les jeunes va coûter 400 à 500 millions d’euros aux Français.

Les mesures proposées vont à l’inverse de ce qu’il faudrait faire pour libérer l’économie. Manuel Valls augmente la charge qui pèse sur les français et va jusqu’à proposer de taxer un peu plus encore les CDD qui représentent 90 % des embauches. Le plan pour l’emploi du Premier ministre est en train de se transformer en machine à créer du chômage.

Une chose est certaine désormais le gouvernement préfère la démagogie à la réforme.

Bruno RETAILLEAU