Crise Agricole : Une fois de plus, le Gouvernement pense à court terme !

La situation des agriculteurs n’a jamais été aussi tendue dans notre pays.

Pour beaucoup d’exploitations c’est la disparition pure et simple qui se profile. Les agriculteurs ne pourront pas tenir longtemps en produisant à perte.

Le plan du Gouvernement est très insuffisant. D’abord parce que contrairement à une présentation avantageuse, il n’y a pas véritablement de restructuration de la dette et ce ne sont pas les 600 millions d’euros, comme annoncé, qui vont aider l’agriculture. Sur ces 600 millions d’euros, 500 millions ne sont que des reports de charges et d’impôts.

Ensuite, parce que ce « plan » ne règle en rien le problème de fond qui est celui de la compétitivité de nos entreprises agricoles. Cette compétitivité passe notamment, comme pour toutes les entreprises françaises d’ailleurs, non pas par des allègements temporaires de charges mais par une révision de la fiscalité qui pèse sur l’économie française.

La solution du Premier ministre est une solution partielle de court terme, une solution de colmatage. Aucune restructuration en profondeur des filières, aucune suppression des normes ne sont envisagées. Une fois de plus, le Gouvernement pense à court terme. Il refuse de réformer et de s’attaquer aux causes profondes des problèmes. En un mot, il ne gouverne pas il bricole !

 Bruno Retailleau