Décès de François-Régis Hutin : réaction de Bruno RETAILLEAU

Je salue la mémoire de François-Régis Hutin, grand patron de presse qui a fait de Ouest France le quotidien le plus lu en France. Il a porté haut la conception d’un journalisme d’exigence et de bienveillance, en prouvant que l’information n’est pas forcément synonyme de sensationnalisme. Les lecteurs ne s’y trompaient pas, qui forment une communauté pour lesquels Ouest France, chaque matin, est le miroir de leur enracinement local. Homme de foi et de convictions profondes, François-Régis Hutin fut un défenseur inlassable de la liberté et de la dignité humaine. Je me souviens de son combat dans les années 80 pour la liberté des pays de l’est qu’il menait en organisant des envois de colis à destination de la Pologne. François Régis Hutin avait d’ailleurs tenu à être présent lors de la venue de Lech Walesa à l’Historial de la Vendée en 2013. Je me souviens aussi de son combat récent en faveur des minorités d’Orient.

François-Régis Hutin n’était pas seulement un grand journaliste. C’était un grand monsieur et j’adresse à sa famille et à tous les salariés du groupe Ouest-France, mes pensées les plus chaleureuses.
Bruno RETAILLEAU