La lutte contre le terrorisme doit être une priorité pour tous les Etats

Le terrorisme vient une nouvelle fois de frapper dans le monde. Nos premières pensées vont aux victimes et à leurs proches.

En France, en frappant un policier le terrorisme s’en est pris à nos institutions. Les policiers sont là pour nous protéger et je voudrais fermement condamner ceux qui aujourd’hui encore s’en sont pris aux forces de l’ordre. 29 policiers blessés cet après-midi.

Daesh qui perd la bataille militaire bascule dans une nouvelle étape. La frappe isolée. Face à cette situation nous devons affirmer ce que nous sommes sans aucune concession, ne tolérer aucun communautarisme et ne pas hésiter à remettre en question nos certitudes et nos moyens de lutte.

Bruno RETAILLEAU