Le premier budget d’Emmanuel Macron déchire le voile des illusions

Le premier budget d’Emmanuel Macron permet de déchirer le voile des illusions. Le budget 2018 qui vient d’être voté est un budget qui prolonge les mauvaises habitudes françaises.

 

1- L’Etat va continuer à vivre au-dessus de ses moyens. Le déficit s’élèvera à 6,4 milliards d’euros.

 

2- La masse salariale de l’Etat va continuer à augmenter.

 

3- La compétitivité des entreprises n’est pas un sujet dans ce budget puisque le CICE en passant de 7 à 6 % va coûter au monde économique 3 milliards d’euros et le gouvernement augmente encore les charges des entreprises en les transformant en collecteurs d’impôts.

 

4- Les impôts des ménages vont s’alourdir de 4,5 milliards d’euros en 2018. La France reste accro à l’impôt.

 

La conjoncture internationale est aujourd’hui pourtant favorable et ce premier budget du quinquennat aura dû être l’occasion de mettre en œuvre des réformes structurelles ambitieuses et de tourner le dos aux maux français qui nous singularisent en Europe et dans le monde.

 

Le budget d’Emmanuel Macron est un budget de facilité. Ce n’est pas un budget de transformation comme voudrait le faire croire le gouvernement mais un budget de continuation.