Révision constitutionnelle : Jean-Christophe Cambadélis a la mémoire courte !

Les conclusions que Jean-Christophe Cambadélis tire de l’arrestation de Salah Abdeslam ne sont pas dignes de la situation. C’est la gauche en tripatouillant le texte initial qui a plombé l’issue de la révision constitutionnelle proposée par François Hollande !

Il tente bien maladroitement de faire oublier les divergences au PS profondément divisé sur la question de la déchéance de nationalité. Faut-il que le PS soit en grande difficulté pour se livrer à l’instrumentalisation de la mise hors d’état de nuire d’un dangereux criminel. Quelle fébrilité !

Rappelons qu’un apatride ne peut pas être expulsé. La position du Sénat est celle de la raison, elle a toujours été la position de la France. Le Président de la République l’avait justement rappelé à Versailles. La France ne peut pas créer d’apatride.

Jean-Christophe Cambadélis a la mémoire courte !

Bruno Retailleau