Une nouvelle fois, Nantes est le théâtre de violences inacceptables.

Il est insupportable de voir des commerçants obligés de se barricader et d’entendre les manifestants insulter les policiers qui nous protègent. L’un d’entre eux a été blessé, je veux lui témoigner mon soutien et adresse à toutes les forces de l’ordre ma reconnaissance. Dans ces moments si difficiles pour eux, je veux leur redire à quel point nous leur devons beaucoup et que nous en sommes fiers.

La présence de la ZAD à quelques kilomètres de Nantes est pour beaucoup dans ces dérives, et les nantais payent une fois de plus la lâcheté du gouvernement qui n’ose pas procéder à l’évacuation.

Je dénonce les associations d’extrême gauche qui ont appelé à cette manifestation  et qui savaient parfaitement qu’elle ne pouvait que dégénérer. Par leur attitude irresponsable, les organisateurs sont les complices des casseurs et les idiots utiles du Front National.

Bruno Retailleau

 

Crédit Photo : Staphane Mahé